Accueil Actu Soirmag

La toile autodétruite de Banksy vendue aux enchères pour un prix record

L’artiste britannique Bansky n’en finit plus d’étonner. Alors qu’il avait fait s’autodétruire une de ses toiles en 2018, elle vient d’être vendue aux enchères pour plus 21 millions d’euros.

Temps de lecture: 2 min

En octobre 2018, la vente aux enchères d’un tableau de l’artiste britannique Banksy avait fait le tour du monde. À peine le commissaire-priseur avait-il signifié la fin des enchères que le tableau s’était autodétruit sous les yeux des spectateurs, médusés. Un broyeur, dissimulé au cœur du cadre avait réduit le tableau, représentant une petite fille lâchant un ballon en forme de cœur, en fines lamelles. Une nouvelle provocation de la part d’un artiste engagé, dont l’identité reste toujours inconnue du grand public. Le but de l’action ? Dénoncer la marchandisation de l’art.

Depuis, le tableau était resté aux mains de son acheteuse qui, malgré la surprise, a vu la cote de son acquisition monter en flèche. Rebaptisée « L’amour est dans la poubelle », l’œuvre a été remise en vente ce jeudi chez Sotheby’s, à Londres. Et les enchères n’ont pas tardé à atteindre des sommets, jusqu’à dépasser les 1,042 million de livres (1,185 million d’euros), somme à laquelle la toile avait été vendue en 2018. Finalement, l’œuvre a été vendue pour la somme record de 18,6 millions de livres soit 21,8 millions d’euros !

la-fille-au-ballon-oeuvre-de-banksy-a-ete-vendu-21-8-millions-d-euros_VN-2021101

« Je suis terrifié »

« Je ne peux pas vous dire à quel point je suis terrifié à l’idée d’abattre ce marteau », a lancé le commissaire-priseur Oliver Barker, sous les rires de l’assistance, avant d’adjuger l’œuvre à un collectionneur privé d’Asie. Pourtant, cette fois, pas de surprise au moment de l’adjudication. La toile est restée bien sagement dans son cadre à attendre son heureux propriétaire.

« La Fille au Ballon » est apparue pour la toute première fois en 2002 sous la forme d’un graffiti réalisé au pochoir sur un mur de la rive sud de Londres. Elle a été désignée comme l’œuvre d’art préférée des Britanniques.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une