Accueil Actu Soirmag

La Nasa dévoile la vidéo d’une spectaculaire éruption solaire (vidéo)

L’observatoire de la Nasa a capturé les images d’une importante éruption solaire qui a eu lieu la semaine dernière.

Temps de lecture: 2 min

La Nasa vient de publier sur Youtube les images d’une puissante éruption solaire. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce phénomène, bien qu’il ne soit pas vraiment rare, reste très impressionnant.

Comme l’explique la Nasa, une éruption solaire est « une rafale intense de rayonnement provenant de la libération d’une énergie magnétique associée aux taches solaires ». C’est donc une explosion magnétique dans la couronne du soleil, qui projette « le plasma ionisé dans l’espace interplanétaire ».

L’Observatoire de la dynamique solaire de la Nasa a donc enregistré en images ce phénomène la semaine dernière. Le Soleil a été le théâtre de plusieurs jours d’activité intense qui ont provoqué l’éruption puissante : « Entre la fin de l’après-midi du 25 octobre et le milieu de la matinée du 26 octobre, une région active située sur le côté gauche du Soleil a été le théâtre d’une série de petites éruptions et d’éruptions de matière solaire en forme de pétales. Pendant ce temps, le Soleil présentait des régions plus actives en son centre inférieur, directement face à la Terre. Le 28 octobre, la plus grande de ces régions a émis une importante éruption ».

Cela a ensuite causé un tsunami solaire, quand tout le plasma a été projeté dans l’espace, vers la Terre, à une vitesse de 700km/seconde.

Quelles conséquences sur la Terre ?

Depuis décembre 2019, c’est la deuxième fois qu’un tel phénomène se produit. Il n’est pas dangereux pour l’homme, car ne peut pas l’atteindre, mais comme l’explique la Nasa, une éruption solaire peut provoquer quelques perturbations sur les réseaux de communication : « Les éruptions solaires sont de puissantes explosions de radiations. Les rayonnements nocifs d’une éruption ne peuvent pas traverser l’atmosphère terrestre pour affecter physiquement les êtres humains au sol, mais, lorsqu’ils sont suffisamment intenses, ils peuvent perturber l’atmosphère dans la couche où circulent les signaux GPS et de communication ».

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une