Accueil Actu Soirmag

Un restaurant canadien supprime la poutine de son menu en solidarité envers l’Ukraine

Le nom de plat emblématique du Canada a été retiré de la carte du restaurant à l’origine de la recette à cause des insultes et des menaces reçues.

Temps de lecture: 2 min

Depuis le jeudi 24 février, Vladimir Poutine s’est lancé dans une guerre éclair contre l’Ukraine. Un acte largement dénoncé à travers le globe. Chacun tente de montrer son soutien et pour ce restaurant canadien, le leur s’est manifesté sur leur menu. Au Québec, un restaurant a décidé de modifier le nom du plat iconique de la région : la poutine. Composée de frites, de fromage en grains et de sauce brune, la poutine tire son origine du Centre-du-Québec à la fin des années 1950.

Mais avec ce qu’il se passe ces derniers jours, le nom de la poutine fait terriblement écho à celui de Vladimir Poutine. Le responsable de ce restaurant de Drummondville, au Québec, qui déclare avoir inventé ce plat a voulu changer le nom. L’enseigne a communiqué sur les réseaux sociaux sont intention de mettre les choses au clair : « La Maison de la Poutine n’est pas liée au régime russe et à son dirigeant » écrit le gérant et précise que « depuis quelques jours, le dictateur russe, Vladimir Poutine, est au centre d’une actualité glaçante. Dans ce contexte, nous avons reçu des appels d’insultes et même de menaces ».

Si la poutine s’appelle poutine, le responsable de l’enseigne assure qu’il n’y a pas de lien et que le nom vient d’une déformation du mot anglais « pudding » et du surnom du chef, inventeur du plat, « Ti-Pout ».

Si vous souhaitez donc commander une poutine au Roy Jucep, il faudra donc demander une « frite, fromage, sauce ». Le mot « poutine » est retiré provisoirement de leur marque de commerce. « Nous sommes désormais les inventeurs de la frite fromage sauce », ajoute l’enseigne dans son post et arbore le bleu et le jaune en rappel au drapeau de l’Ukraine.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une