Vannes sur son accent anglais, reprises, tubes à la pelle: compte-rendu du concert confiné d’Angèle (vidéos)

Capture d’écran - Instagram
Capture d’écran - Instagram

Une notification : le compte Instagram @chanelofficial est en direct. Il est 13 heures pile, la chanteuse belge Angèle démarre son concert live, confiné et « intime ». Elle apparaît à l’écran, un haut rouge noué au niveau du ventre. Devant elle, un piano et un micro, la star est bien équipée et peut se lancer.

>Coronavirus : agacée, Angèle répond à la dernière polémique de Cauet à son sujet (vidéo)

Sur le compte de la marque de luxe, elle s’adresse autant à des francophones qu’à des anglophones. Résultat, Angèle passe de la langue de Molière à celle de Shakespeare. « Je m’appelle Angèle. My name is Angèle ». À noter que la prestation d’Angèle est à revoir sur le compte Instagram de Chanel, dans la partie Story disponible sur smartphone !

>Coronavirus : Romeo Elvis défend Angèle et tacle violemment Cauet (photos)

« C’est bizarre de ne pas vous entendre »

« Je viens de Belgique, pas de France. Mais mon accent est aussi mauvais que celui des Français », lâche-t-elle d’emblée, comme pour se mettre à l’aise. Avant de se lancer dans sa performance musicale, Angèle adresse un court mot de soutien au personnel des hôpitaux qui se bat contre la pandémie de coronavirus. Elle, ce qu’elle veut, c’est apporter un moment sympathique aux internautes pour ce projet musical en collaboration avec Chanel.

Rapidement, les spectateurs passent la barre des 15.000. En trois minutes, même. Angèle commence par « Flou », puis enchaîne avec un autre morceau de son répertoire, « Tu me regardes ». Aucun accroc, aucun problème de connexion, le concert live et confiné file droit, simplement interrompu par quelques gorgées d’eau bues entre les différents sons proposés. Angèle s’adresse aux internautes :

« C’est bizarre de ne pas pouvoir vous entendre ». Switch anglais, puis reviens à sa langue natale : « Je sais, c’est vraiment gênant quand je parle anglais… Mais vous allez pouvoir entendre que mon accent est aussi mauvais quand je chante. Je vais interpréter ‘Best Mistakes’ d’Ariana Grande, un titre que j’aime beaucoup ».

>« Un sale moment » : atteint du coronavirus, Patrick Bruel raconte la peur, les symptômes et son état actuel

Reprises tout en maîtrise

Un choix tout sauf hasardeux pour la star belge qui, le 19 mars dernier, avait déjà proposé une reprise de ce tube planétaire sur son propre compte Instagram. Les chiffres grimpent doucement, dépassant maintenant la barre des 16.000 spectateurs. Après cet interlude en anglais, Angèle revient avec sa chanson « Jalousie ».

Dans la foulée, elle livre une superbe prestation sur « une de ses chansons préférées » : le très célèbre tube de Françoise Hardy, « Mon amie la rose ». Là aussi, Angèle maîtrise son sujet, elle qui reprend régulièrement cette chanson lors de ses « vrais » concerts. Sans transition, elle passe à « Tout oublier », morceau qu’elle partage habituellement avec son frère, le rappeur noir-jaune-rouge Roméo Elvis. Le cap des 17,5 milliers de personnes est franchi. Toujours pas l’ombre d’un contretemps à l’horizon.

>Comment Koh-Lanta est devenu le rendez-vous confinement des fans de sport en manque de compétitions ?

« Merci Chanel et see you later »

« J’ai envie de dire merci mais y a personne qui me répond. Bon, vous allez bien ? Là non plus, pas de réponse. C’est vraiment bizarre, mais j’espère que vous allez bien », dit-elle, visiblement déstabilisée par ce concert sans spectateurs présents physiquement devant elle. Elle enchaîne avec un mash-up qu’elle réalise régulièrement et qui mêle « That look you give that guy » du groupe Eels et « Le coup de soleil » de Richard Cocciante, hésitation sur la prononciation du nom de famille à la clé. À nouveau, prestation impeccable pour Angèle.

La Belge conclut avec trois tubes de son cru. « Perdus » – « Une autre chanson pleine de joie », ironise-t-elle –, « Ta Reine » et puis « Balance ton quoi ». « Merci beaucoup d’être 17.300 », dit Angèle. Avant d’adresser un dernier mot aux followers : « J’espère que vous êtes en bonne santé et que vous allez le rester. Que vous n’êtes pas trop dans la merde, que ce confinement ne va pas durer trop longtemps ». Demandant ensuite aux gens de rester chez eux. « Merci Chanel et see you later ». Hop, après un chouïa plus de 40 minutes de concert, live interrompu.

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern