Un Belge cartonne sur TikTok avec ses vidéos deepfake de Tom Cruise (vidéos)

Un Belge cartonne sur TikTok avec ses vidéos deepfake de Tom Cruise (vidéos)
TikTok/ Captures d’écran

Utilisée au cinéma la plupart du temps, le deepfake est une technologie qui permet, grâce à une série d’algorithmes, de superposer sur la tête d’un figurant le visage d’une autre personne, souvent une célébrité. Par exemple, c’est la technique qu’utilise depuis plusieurs mois maintenant Nicolas Canteloup dans « C’est Canteloup » sur TF1, pour ressembler encore plus aux personnalités qu’il imite quotidiennement. Dans « Rogue One : A Star Wars Story », les réalisateurs ont eu recours au deepfake pour faire « revivre » l’acteur Peter Cushing dans le film.

C’est donc le même genre de prouesses technologiques que réalise le compte TikTok « deeptomcruise ». Depuis une dizaine de jours, il cartonne sur TikTok avec de fausses vidéos de l’acteur Tom Cruise. L’illusion est largement réussie, et les internautes n’en reviennent pas. Le premier deepfake de Tom Cruise a d’ailleurs été vu plus de 10 millions de fois.

Un succès énorme, derrière lequel se cache en réalité un Belge. En effet, Het Nieuwsblad révèle que c’est un dénommé Chris Umé qui est à l’origine de ces vidéos bluffantes. Et ces séquences ont demandé énormément de travail à l’expert belge des deepfakes. « Les gens doivent comprendre que c’est le travail de professionnels. J’ai formé ce mannequin pendant deux mois, puis j’ai eu besoin de deux jours complets par film. Et puis encore 24 heures de postproduction. Quiconque ne peut pas faire ça comme ça, comme certains le pensent », a confié Chris Umé au quotidien flamand. Le mannequin en question est ici l’acteur Miles Fisher, dont les traits ressemblent à ceux de Tom Cruise.

Si l’acteur de « Mission Impossible » n’a pas encore donné son avis sur les deepfakes de Chris Umé, il a tout de même créé très récemment son propre compte TikTok. En vue de repartager les vidéos de « deeptomcruise » ?

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern